Apple

Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 13 juin 2014

Article Magazine Webzine


A travers le yoga, je cree, j’adapte, je pratique, j’aime et je vis

NAMAH D’AUROVILLE

Par Diane Cazelles 

Située à 10 km de Pondichéry, Auroville est aujourd’hui, sous la protection du gouvernement indien et de l’UNESCO. Ici, pas de religion, pas de nationalité, pas de politique. Créée en 1968, Auroville émane d’un rêve, celui de Mira Alfassa, connue sous le nom de la « Mère » qui fut la compagne spirituelle du philosophe indépendantiste Sri Aurobindo. 


Ce lieu n’appartient à personne en particulier ; c’est une cité idéale, noyée dans une forêt tropicale, habitée par d’étranges chercheurs venus des quatre coins de la planète pour suivre un rêve... Lors de notre visite à Auroville, nous avons rencontré Namah, aurovillienne depuis 1996. .. 

« C’est un cheminement qui s’est fait de lui-même, qui s’est construit. » Namah

Originaire de France, Namah va dès ses quinze ans découvrir le yoga. Cherchant déjà les
réponses à ses questionnements d’adolescente sur sa vie intérieure, elle expérimente ses premiers exercices avec un livre qu’elle a trouvé sur le Yoga. “Comment éveiller vos forces latentes par le Yoga”. Puis elle découvre dans les livres des fondateurs d’Auroville, “ L’Agenda de Mère” et “Toute la vie est un yoga” de Sri Aurobindo les réponses à ses recherches : Une vision évolutive dans le yoga intégral parlant d’union entre la matière et le spirituel, et de l’importance de la vie. Parallèlement à une licence de psycho et un master “Education tout au long de la vie”, elle pratique quotidiennement le yoga et va suivre des cours pour très vite enseigner.


Des hasards et des rencontres, un premier professeur, un maitre tibétain, à Paris puis à Bruxelles, Swami Chivilasananda, Gurumayi ... Elle part pour son premier voyage en Inde. Ce sera Bombay, Ganeshpuri, Madras, Pondichéry et Auroville, Bhubaneshwar, Puri, Samaddhi de Yukeshwar, Calcutta, Monghyr, Bénarés... Ce voyage sera déterminant, dénouant les nœuds qui la rattachant à un monde dont l’illusion s’est envolée. En France, les cours de yoga et les séminaires s’enchainent avec les interventions sur des groupes de formation en gestion du stress et communication. Continuant assidûment ses recherches sur le développement à travers le yoga, elle se rend très régulièrement au Bost, centre de retraite et s’entretient avec Lama Guendune. Puis s’enchainent plusieurs voyages en Inde dans le nord, l’Himalaya. Elle part à l’aventure, seule et cherche des enseignements qu’elle trouve auprès de maitres et de yogi qui vont l’initier à des pratiques parfois inaccessibles aux Occidentaux ou aux femmes. Sa décision est prise, c’est le départ à Auroville pour y vivre. Trois billets d’avion (aller simple), peu d’argent, trois sacs à dos et une petite malle avec des livres pour les enfants, Namah va passer 20 ans à Auroville avec ses deux fils. « Auroville est l’endroit des libertés individuelles et de la solitude qui va avec ... » 

Aujourd’hui, Namah, quelles sont vos principales activités ? 

« A Auroville j'ai travaillé en éducation, enfants et adultes en yoga, entre autres, sur un projet de développement des sens et du 6ème sens avec des enfants, mais aussi avec des adultes en yoga intégral et en développement personnel. Je participe à des conférences à Paris sur Auroville et le Yoga Intégral. Toute l’année, j'ai donné des cours, des ateliers yoga, des ateliers Liberté de peindre et
Méditation dans plusieurs pays (La Réunion, France, Russie, Japon)... Parallèlement engagée dans une thèse concernant l’éducation de soi, l’évolution et le potentiel humain dans le cadre du Yoga Intégral de Sri Aurobindo, j’ai publié deux livres de contes sur une Education de l’éveil et des articles concernant le développement et la spiritualité. » 

France-Inde, quels sont vos projets ? 

« Je vis toujours en Inde mais je viens  en France, en Belgique. Une série d’ateliers et de retraites est mise en place sur des pratiques diverses, comme la posture et la conscience corporelle et cellulaire, le yoga des yeux, le yoga du souffle et la respiration, Le 6ème sens et la vision intérieure, Centrage et Méditation, L’être intérieur. C'est un yoga psychologique basé sur le développement de conscience et favorisant un yoga au coeur de la vie. D’autres enseignements sont accès sur la philosophie du Yoga Intégral ou sur des aspects plus psychologiques comme la gestion du stress, la relaxation profonde, les moyens pour changer sa vie, être en meilleure santé, et tout simplement le mieux-être qui va avec l’ouverture du cœur. Ces ateliers, cours ou retraites, sont programmés pour être accessibles à tous et toutes sans avoir de connaissances au préalable. L’objectif est de créer des liens où chacun peut y puiser les ressources pour se découvrir et être pleinement ce qu’il doit être, en dehors des dogmes, des représentations, et qui le conduit à vivre pleinement sa vie.Nous avons aussi une formation d'enseignants.


Je reste à Auroville et y organise des ateliers et je suis itinérante pour les retraites et les ateliers, ceux que je propose et ceux où je suis invitée dans des centres de yoga ou par des thérapeutes pour partager un enseignement. Des ateliers, retraites et formations ont lieu dans les Yvelines à Orgerus et en Dordogne au sud de Périgueux, en Belgique où je suis principalement mais je me déplace dans toute la France et à l’étranger. »


Comment pourriez-vous définir la pratique et l’impact du yoga ?

« Se retrouver... La vie est riche d’expériences et certaines, parfois, sont difficiles à assimiler ; à ce moment-là nous avons besoin de faire le point, de nous poser, de nous sentir supporté, à être écouté et aidé à retrouver notre souffle et à redonner sens à notre vie. Ces moments font parties de la vie et sont nécessaires. Et plus que jamais aujourd’hui dans cette période de transition de notre humanité nous avons besoin d’amour. L’amour est un mot contenant une diversité de sens qui s’appliquent aux relations entre les personnes. Mais avant tout, il contient une force de créativité pour sa propre vie intérieure et extérieure. Il ne se prend pas, ne se donne pas. Il est une manifestation qui jaillit en nous, nous nourrit et nous donne une éternelle jeunesse. Lorsqu’on ne le sent plus, nous sommes coupés de notre vie et de son sens. Tristesse, dépression, fatigue, lassitude, vide sont le signe d’un besoin de ressourcement, ou simplement un besoin de recherche de plus de conscience. Les retraites et ateliers offrent ces moments de retour sur soi.
Le yoga dans une première approche est simple. Il permet par des exercices précis et adaptés à chaque personne de réguler les fonctions biologiques, de calmer les émotions et les agitations mentales, de garder une fraîcheur et une jeunesse, tout en apportant plus de lucidité et de clarté pour mener sa vie. 


Pour ceux qui ont une recherche intérieure, le yoga est une voie. Ce n’est pas une religion ou un dogme, c’est une manière de vivre mieux, quel que soit le système de croyance de la personne, athée ou religieux. Dans nos ateliers ou retraites , la personne trouve son propre espace de liberté, rien ne lui est imposé.
A un autre niveau du yoga, le yoga intégral de Sri Aurobindo introduit la notion d’évolution et de transformation de l’homme, de la non-séparation entre la dimension spirituelle et la vie. Dans ce yoga, l’homme est considéré comme un être de transition ayant le moyen de participer consciemment à l’évolution en découvrant en lui-même un potentiel humain encore inachevé mais se révélant pour atteindre un état humain plus parfait et une vie plus complète. Pour Sri Aurobindo, toute la vie est un yoga. »

Namah, Fraternity, 605 101 Auroville, Tamil Nadu, India
Contact India, Tél. : ( 00 91 413) 262 3329 / (00 91) 90 47 23 22 75 

Contact France, Tél. : 06 59 77 09 72
yogini@live.fr
www.auroyoga.fr
Face book: Namah d’Aur 

Mots clés: d auroville, JE CREE, JE PRATIQUE, J’ADAPTE, J’AIME ET JE VIS...», namah, « ... A TRAVERS LE YOGA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire